Troubles du sommeil, comment retrouver le confort des jours et des nuits ?

Les différents types de troubles

Deux personnes sur trois souffriront au cours de leur vie de troubles du sommeil. Mais les manifestations peuvent revêtir différentes formes : insomnies occasionnelles, chroniques… Tour d'horizon des différentes difficultés à rejoindre les bras de Morphée. Les troubles du sommeil sont divisés en 3 groupes principaux, les dyssomnies, les parasomnies et ceux liées à d'autres maladies. Les symptômes seront donc différents en fonction du type de trouble. Les solutions proposées dépendront également de la spécificité du trouble :

 

  • Les dyssomnies : insomnie d'origine psychologique (incapacité à dormir la nuit), insomnie d'altitude, insomnie d'origine extérieure (extrinsèque), troubles du sommeil liés à l'alcool ou à des médicaments, narcolepsie. L'insomnie est une plainte fréquente du sujet âgé de plus de 60 ans. On distingue l'insomnie de début de sommeil, l'insomnie de maintien de sommeil et l'insomnie de réveil précoce. Une insomnie temporaire peut durer jusqu'à 3 semaines ; au delà, on parle d'insomnie chronique ;

  • Les parasomnies sont des troubles du sommeil associés à des réveils nocturnes mais sans perturbation importante du sommeil ou altération de la vigilance au cours de la journée. Il sont surtout observés chez l'enfant mais peuvent persister chez l'adulte revêtant un caractère pathologique. Les parasomnies comprennent le somnambulisme, les terreurs nocturnes, les troubles du sommeil associé au sommeil paradoxal, le bruxisme nocturne et l'énurésie nocturne (incontinence urinaire au cours de la nuit) ;

  • Les troubles du sommeil d'origine psychiatrique, neurologique ou liés à d'autres maladies.

 

pour aller plus loin : http://www.doctissimo.fr/html/sante/encyclopedie/sa_844_troubles_du_sommeil.htm

des solutions possibles

La puissance des vibrations sonores des bols tibétains

 

Les sons font vibrer l'air qui transmet les vibrations à nos tympans. Notre corps est constitué d'après les études scientifiques entre 60 et 90% d'eau. Aussi, dans le cas des acouphènes, les vibrations produites par le bol activent l'eau dans notre corps... ce qui entraine la vibration de toutes nos cellules, organes, tissus... Les vibrations de ces bols sont "pures" de santé, elles vont ramener l'ordre et l'équilibre, elles créent l'harmonie par le phénomène de résonance. Le corps retrouvera progressivement sa force naturelle de guérison et son harmonie.

 

Un bol peut entrer en communication avec différentes parties du corps. Suivant la note, il s'associe à un centre énergétique. Le bol tibétain de métal, que l'on fait tinter, émet un schéma d'ondes équivalent aux ondes alpha produites par le cerveau en état de méditation, et de ce fait il procure un état profond de relaxation, ce qui facilité le soin. Il a la faculté d'harmoniser le cerveau et de stimuler le corps pour qu'il retrouve sa fréquence originelle. L'eau du corps vibre et les ondes libèrent les émotions refoulées et génèrent des sentiments de joie et légèreté. Le corps synchronisé et en harmonie retrouve son autonomie. Le bol permet de repérer les zones nouées voire bloquées du corps.

 

L'aspect thérapeutique s'opérera bien entendu si c'est le moment parfait pour la personne, c'est à dire que plus les croyances limitantes seront conscientisées et libérées, plus le corps pourra retrouver l'équilibre; l'esprit et le corps étant indissociables, oeuvrer vers cette conscience emmène vers l'évidence que nous sommes un tout et que nous avons la mission d'aimer inconditionnellement ce TOUT.

 

La sophrologie, apaise les tensions et les douleurs

 

Le mode de vie épuisant que nous avons tendance à mener chaque jour peut provoquer une perturbation importante du sommeil. L’accumulation des responsabilités, les horaires à « rallonge », le stress qui s’en dégage et l’incertitude du monde dans lequel nous vivons aujourd’hui débouche trop souvent sur de l’insomnie. Le sophrologue pourra apporter à son client les « outils » nécessaires qui lui permettront de tomber plus facilement et sans résistance dans les bras de « Morphée ».

 

Il faut savoir que « l’effort » pour dormir écarte le sommeil ! Si après 30 minutes on ne s’endort pas, il vaut mieux se lever, lire, regarder la télévision plutôt que de se retourner dans son lit et attendre une nouvelle envie de dormir. On peut aussi, bien entendu, consulter son sophrologue qui vous pourra vous proposer une alliance sophronique avec deux approches  différentes :

  • Une approche symptomatique : les séances porteront alors sur le traitement du symptôme avec une approche comportementale, sophronisation, visualisation positive de l’endormissement, repérage des rythmes et conseils d’hygiène.

  • Une approche existentielle avec des séances de  relaxation dynamique avec oubli du symptôme. On ne parle plus sommeil. L’interaction corps/esprit sera favorisée (concentration sur un objet neutre, ancrage présent).

 

La pratique régulière des exercices découverts en séance, permettra de devenir autonome de son propre bien-être, de prolonger les effets des séances et les bienfaits peuvent être entretenus par la méditation.

Le Qi Gong, renforce les le corps et l'esprit,

la personne dans sa globalité

 

Tout d'abord, selon les anciens, avant le coucher, il est important d'observer une hygiène simple, pour préserver la qualité du sommeil, et respecter trois règles d'or :

penser peu - parler peu - manger peu

 

En Asie, il est établi depuis toujours que l'insomnie est dûe au fait que les problèmes d'ordre émotionnel et mental, ne touchent pas uniquement ce que la M.T.C. appelle le Cœur–Esprit (terme qui peut sous-entendre le fonctionnement du cerveau) mais également le Foie, la Rate, la Vésicule Biliaire, les Reins, l'Estomac et le Poumon.

Par ailleurs, il est important de souligner qu'un terrain fragilisé, en excès ou en déficience de certains organes (par exemple : excès du Foie, faiblesse de la Vésicule Biliaire, ...) ainsi que des perturbations émotionnelles, peuvent à la fois être la cause et la conséquence de l'insomnie. Voilà pourquoi dans le traitement de cette maladie en M.T.C., on cherche non seulement à calmer le Cœur et à apaiser l'Esprit mais également à résoudre les problèmes liés à l'excès et à la déficience des organes concernés, en prenant en charge le corps et l’esprit, dans la globalité.

 

Le Qi Gong va ramener peu à peu l'harmonie au fil de la pratique et les bienfaits peuvent être entretenus par la méditation.

 

Et pour aller encore plus loin, des informations supplémentaires notamment sur : https://www.institut-wanxiang.com/infos-sante-mtc.php?edit=39

 

  • s-facebook
  • Grey Instagram Icon